Le spectacteur* au Rocky Horror Picture Show

Publié le par sansqueuenitete

4353603272_67db505610_m.jpeg

 

 

Ce film culte extrait  en 1973 de l’imaginaire tordu et provocant de Richard O’Brien est devenu une institution au Studio Galande. Et pour cause, depuis dix ans, la comédie musicale est projetée sur une scène très particulière…

Le spectacteur* peut s’en donner à cœur joie car ce qu’il se passe dans le film se passe aussi dans la salle ! Aux comédiens présents sur scène de rendre le spectacle interactif, ne laissant passer aucune occasion pour que le public ne s’endorme... Chorégraphies, lancés de riz ou déluge d’eau, toutes les scènes du film sont bonnes à être réinterprétées par une assistance agitée.  Relégué à sa sortie au rang de « midnight movie » pour sa dimension transgressive, le Rocky Horror a fait les frais d’un public chahuteur, s’inscrivant ainsi dans un tout nouveau genre, celui du cinéma interactif. Car depuis, ce grand chahut s’est mué en véritable show où des comédiens passionnés détournent les rôles, réajustent les répliques, et font vivre le film d’année en année. Une manière peu classique de rendre une œuvre intemporelle et de prendre sa revanche sur l’indifférence passée…

 

 

4353595604_ec437401bb.jpeg

Le public pris dans les intempéries...une expérience du cinéma inédite !

Les vendredis et samedis au studio Galande à Paris


 

 

* Les nouvelles attentes du spectateur :  La société du "spectacteur"

Publié dans Au fil des expos...

Commenter cet article